L’Europe résiste…

Dans les Alpes-Maritimes, le Mouvement Européen dirigé avec pugnacité par Odile Ménozzi fait beaucoup pour entretenir la flamme fédéraliste. Ainsi, il y a quelques jours, j’ai participé au débat organisé par le Mouvement au Centre culturel franco-allemand de Nice, Cité du Parc derrière le cours Saleya. Deux journalistes ont fait le point sur l’idée européenne dans leurs pays respectifs devant une assistance nombreuse.

Annika Joeres est allemande et nous a expliqué que dans une Allemagne à la situation politique incertaine jamais la pertinence de la construction européenne n’est remise en question. Qui pourra nier qu’au regard de l’Histoire ce n’est pas une bonne nouvelle ?

Alex Taylor est le charismatique chroniqueur de France Inter que j’ai écouté avec passion pendant des années. Lui nous a expliqué le fiasco du Brexit qui laisse un Angleterre divisée et inquiète.

Deux témoignages démontrant que les fédéralistes doivent entrer en résistance et tenir bon. L’avenir n’est peut être pas aussi sombre pour l’idée européenne qu’on le pense généralement.

Ainsi en France, pour la première fois depuis des décennies, c’est une liste pro-européenne qui caracole en tête dans les sondages. Mais les sondages d’un moment n’étant pas toujours l’élection prenons cela comme un encouragement et restons prudents. Prudents et mobilisés.

par Patrick Mottard

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message