La droite républicaine éclate , Christian Estrosi aux manettes d’un nouveau mouvement

C'était dans l'air mais maintenant c'est officiel : en désaccord profond avec la ligne politique de LR qui a viré à droite-droite , Christian Estrosi et d'autres ( les Constructifs ?, l'UDI) vont organiser , après les sénatoriales du 24 septembre, un mouvement qui se positionnera " au dessus de la mêlée". En fait, comme le savent les pratiquant du rugby, on "rentre dans la mêlée" et c'est ce qu'il faudra faire pour avancer dans l'arène politique, là où le jeu va se durcir dans le futur prochain. On pourra s'attendre à des plaquages sévères et, comment ne pas l'imaginer ? ,à quelques règlements de comptes personnel ...à l'ancienne. Après le tsunami provoqué par Emmanuel Macron et ses marcheurs , la décomposition et recomposition des partis politiques était inéluctable . Elle est en train de se faire et , quel qu'il sera le nouveau panorama , rien ne sera comme avant. Gauche , centre, droite et même extrême droite devront repenser leur offre politique et leur organisation sur le terrain et dans les institutions.

Les Alpes-Maritimes, la Métropole et les communes verront leur équilibre perturbé en fonction des choix que les élus et particulièrement les "barons" de la politique locale seront dans l’obligation de faire. Fini le temps du "paso doble" !

Des situations opaques vont éclater, , des nouvelles alliances vont se mettre en place.

Comment Christian Estrosi et Eric Ciotti ( celui-ci promis à une place importante au sein de la future direction de Les Républicains) se partageront pouvoir et troupes dans le territoire ?

Maintenant qu’ils ne militeront plus sous la même bannière, la rivalité se transformera en guerre ouverte ?

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message