Droite en éclat : Identitaires, Constructifs, Audacieux , comment faire du neuf avec du vieux ?

L'exclusion des ministres et parlementaires qui ont rallié Emmanuel Macron de Les Républicains sera le coup d'envoi d'un nouveau parti ou mouvement politique qui réunirait les Constructifs, les Audacieux et les centristes UDI ? Rien est annoncé ou acté mais dans les coulisses on bouge... La déclaration de Christian Estrosi, leader des Audacieux , après la réunion du bureau politique de LR auquel ont participé à peine une trentaine de membres "guillotineurs" et soutiens de Laurent Wauquiez ( absents tous les autres représentants des autres mouvances internes) ne pourra pas rester sans conséquences : "Le parti @lesRepublicains fait ce soir honte aux valeurs du gaullisme et du rassemblement. Pauvre démonstration de force pour un parti qui en manque si cruellement" Si on ajoute que Marine Brenier , dont on sait la contiguité avec son mentor, s'est déclarée pour le juppeiste Maël de Calan, droite modéré, en opposition à Laurent Wauquiez , droite-droite , pour la course à la présidence du parti , on comprend bien que le feu couve sous les cendres. Pour compléter le panorama des changements : les radicaux ( valoisiens et de gauche) vont fusionner après quelques décades de séparation. Composante de l'UDI , ils font parti du bataillon des macro-compatibles. En fait, tous les ingrédients sont réunis pour un nouveau parti de droite et centre modéré, ce qui clarifierait l'échiquier de la droite feu "républicaine" qui n'a plus une seule ligne politique , mais plusieurs sensibilités et encore plus candidats ( officiels ou officieux) à la leadership Ce ne sont que des suppositions supportées par quelques indices .... Mais Agatha Christie ne nous avait pas appris que "trois indices font une preuve " ? Finalement, on est loin d'une droite moderne, conservatrice et libérale. On en est aux affirmations confuse et démagogiques aux services des ambitions personnelles. Et les acteurs sont toujours les mêmes...prêts à jouer toutes les partitions au seul fin de pouvoir.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message