La France Audacieuse, un mouvement qui rassemble de plus en plus à un parti

Après les trêve de Noël et des voeux pour la prochaine année, La France Audacieuse reprend la parole et commence à se structurer, non sans rappeler sa volonté d’incarner un mouvement politique de droite et du centre portant la voix des territoires, et d’être une force de propositions et de progrès. Dans un communiqué , ce mouvement de droite et du centre qui veut porter la voix des territoires a réaffirmé le principe de la double appartenance de ses membres et a revendiqué la stricte indépendance de La France Audacieuse vis à vis de tout autre parti politique.

Il a fixé également fixé le calendrier pour les prochains mois :poursuite des déplacements ; remise du livre blanc des territoires en février ; congrès en mars ; annonces de propositions sur la fiscalité locale et l’autonomie des communes en juin.

Dans l’attente du congrès, un organigramme provisoire est mis en place, où on retrouve , en première ligne ( ça va sans dire), Christian Estrosi en tant que délégué général et le maire de Saint-Laurent et coordinateur du groupe Alpes-Maritimes Ensemble au Conseil Départemental , Joseph Segura.

DÉLÉGUÉS GÉNÉRAUX

* Christian Estrosi, Délégué général ;
* Jean Luc Moudenc, Délégué général ;
* Arnaud Robinet, Délégué général, porte-parole ;
* Delphine Burkli, Déléguée générale, en charge des études ;
* Luc Lemmonier, Délégué général, en charge des adhérents et laboratoires citoyens
* Caroline Pozmentier, Déléguée générale, en charge des questions de sécurité ;

DÉLÉGUÉS NATIONAUX

* Organisation : Jérôme Peyrat
* Mobilisation : Luc Bouard
* Relations collectivités européennes : Arnaud Pericard
* Relations avec les élus locaux : Joseph Segura
* Economie et Emploi :Marie Agnès Poussier
* Fiscalité locale et autonomie des communes : Olivier Carré Alain Chrétien

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message