La ministre de la Justice en visite à Nice

Nicole Belloubet, nommée ministre de la justice et garde des Sceaux au mois de juin était hier à Nice. L’occasion de s’exprimer sur des questions d’actualité concernant la justice à Nice et sa région.

Un programme rythmé par de nombreuses visites attendait Nicole Belloubet à son arrivée à Nice. Après un passage par l’espace dédié à l’accueil des victimes de l’attentat du 14 juillet, la ministre de la Justice s’est rendu au tribunal de Grande Instance.

Elle a ainsi assisté à l’audience solennelle du tribunal, où les nouveaux magistrats étaient présentés. « Je souhaitais revenir pour être au plus près des personnels de la justice qui sont intervenus avec beaucoup d’efficacité autour ce drame que nous avons partagé. » rappel la garde des Sceaux.

Nicole Belloubet, c’est également exprimer sur l’état du budget de la justice qui va être revue à la hausse d’ici la fin du mois de septembre. « Le 28, je détaillerais le nouveau budget avec lequel nous espérons entamer un processus qui nous permettra de donner à la justice les moyens dont elle a besoin, et notamment cette année avec la création d’un certain nombre d’emplois. J’espère pouvoir commencer à combler les vacances des postes de magistrats qui apparaissent au quotidien pour la magistrature. »

La nouvelle maison d’arrêt, un dossier prioritaire

La nouvelle garde des Sceaux l’a affirmé, « je me situerai dans le prolongement de ce qu’a décidé mon anté-prédécesseur Jean-Jacques Urvoas avec la construction sur Nice d’une maison d’arrêt, la rénovation de celle qui existe et puis la construction d’un quartier de préparation à la sortie ».

Rappelons que la prison de Nice construite en 1887 peut recevoir en théorie 300 détenus. Avec trois personnes par cellule, elle en accueille aujourd’hui plus du double. Une situation de crise qui devrait prochainement trouver une issue positive d’après la ministre de la Justice, « on va mettre en place le calendrier des 15.000 places de prisons voulu par le président de la république. Au moment où je vous parle, il n’est pas complètement achevé, mais en tout cas mes services mon garanti que sur Nice, c’était dans les toutes premières priorités. »

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message