Le gilet jaune Christophe Chalençon : "En France, nous sommes prêts pour le coup d’État et la guerre civile"

Le (ndlr : un des ...) chef des gilets jaunes rencontrés par Di Di Maio et Di Battista, interviewé par "Piazzapulita" ( talk-show de la chaîne de télévision LA7) , révèle ses plans. Et annonce la pleine harmonie avec le M5S et un nouveau face à face avec ses dirigeants probablement à Rome.

Christophe Chalençon, le dirigeant des gilets jaunes rencontrées par Luigi Di Maio et Alessandro Di Battista en France la semaine dernière, soulève la menace d’un coup d’Etat en France en marge de l’interview d’Alessandra Buccini, retransmise par l’émission Piazzapulita de LA7.

"Nous avons des paramilitaires prêts à intervenir parce qu’ils veulent aussi renverser le gouvernement ... Aujourd’hui, tout est calme, mais nous sommes au bord de la guerre civile. Des solutions politiques sont donc à trouvér très rapidement, car derrière nous, il y a des gens prêts à intervenir. Des gens qui se sont retirés de l’armée et qui sont contre le pouvoir ", dit-il.

Chalençon a ajouté que "la France est un pays magnifique, à l’instar de l’Italie, mais qu’il faut la remettre sur la bonne voie" et explique qu’avec le M5S, une autre réunion est prévue.

Et à la question : "Alors, alliés, est-ce certain ?", Répond : "Oui. Absolument". Le dirigeant des Gilets jaunes mentionne également Di Battista sur la photo prise lors de la réunion française et commente : "Il est bien, il est un peu comme moi, nous nous sommes regardés, et même si je ne parle pas italien, nous nous sommes compris au vol ».

Chalençon explique que ce sont les grillini qui l’ont contacté. "C’est exactement ça qui est beau ", dit-il, "c’est extraordinaire, le vice-Premier ministre du gouvernement italien qui vient à Montargis, en France, et personne n’en savait rien. Il a pris l’avion mais ne s’est pas arrêté à Paris, le cœur du pouvoir. Il est venu ici avec nous, nous avons passé deux heures ensemble et après la réunion, nous avons pris des photos, mais lorsque nous les avons publiées : alerte rouge ! "

Selon Chalençon, cette réunion "a fait sauter tous les équilibres ! Et je pense que ce qu’il a fait marquera l’histoire de la France, il nous a donné une reconnaissance internationale. Et maintenant, d’autres nous contactent, ouvrant une brèche et secouant Macron " .

source : www.LA7/Piazzapulita du 14 février

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message