Le plan de rénovation de l’école hôtelière et de tourisme Paul Augier présenté au Ministre Blanquer

Jean Michel Blanquer, le ministre de l’Éducation nationale visitait l’École hôtelière et de Tourisme Paul Augier de Nice entouré de Christian Estrosi, le Maire de Nice, Président de la Métropole Nice Côte d’Azur, Président délégué de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur. Le ministre et le Président délégué de la région Christian Estrosi étaient entourés de : Cédric Roussel, député de la troisième circonscription, Laurence Trastour Isnard, la députée de la 6e circonscription, ainsi que Marine Brenier, députée de la 5e circonscription. Étaient également présent : Le préfet des Alpes-Maritimes, Georges-François Leclerc et Madame Dominique Estrosi Sassone, la Sénatrice des Alpes Maritimes.

Après une première allocution au Rectorat tôt dans la matinée, le ministre l’Éducation nationale, Jean Michel Blanquer était attendu au lycée hôtelier et de tourisme Paul Augier de Nice.

Arrivé dés 11 h, soit une heure avant l’arrive du ministre, les attachés de presse s’affairent à tout préparer. Rien ne doit être laissé au hasard, pour cette visite ministérielle. Même la presse a déjà le press-book en main.

30 minutes plus tard, c’est au tour des députés de se présenter à l’accueil du lycée. Des députés qui ont le sourire et semblent heureux de se retrouver. Certains plaisantent sur l’absence du soleil au rendez-vous.

Les minutes s’égrènent et bientôt, midi sonne. Le ministre est annoncé légèrement en retard. Le rendez-vous a pris plus de temps que prévu.

12 h 20 Jean Michel Blanquer arrive, escorté par Christian Estrosi et le Préfet des Alpes Maritimes, Georges-François Leclerc. Tous trois saluent tour à tour les députés, les personnels présents. Ils pénètrent dans le bâtiment sous une haie d’honneur des étudiants du lycée.

Christian Estrosi prend le premier la parole :

A mon arrivée à la tête de la région Provence-Alpes-Côte D’Aur en décembre, j’ai souhaité initier un grand plan de construction et de rénovation des lycées.

La majorité précédente n’avait pas fourni l’investissement nécessaire pour nos lycées. Sous Vauzelle critique-t-il, le budget a baissé de 21 % (47 millions en moins entre 2010 - 2015).

Pourtant ajoute-t-il « les effectifs lycéens sont en hausse des 5 dernières années avec +2100 élèves dans l’académie Nice-Marseille et 4600 rien que sur notre académie niçoise. »

Il décide de stopper l’hémorragie et de répartir le budget à la hausse : + 262 millions en 2017. En 2018, il prévoit une nouvelle hausse de 3 % du budget. Il promet d’engager 15 milliards pour remettre à niveau les conditions d’accueil.

Une somme pour :

– plusieurs projets de construction (Allauch, Châteaurenard, la Cité scolaire internationale de Marseille, dans le Centre Var et à Hyères.)

– 30 opérations de rénovations (Masséna, Les Eucalyptus, Paul Augier...)
– Un plan sûreté de 35 Millions entre 2016 - 2019 pour hausser le niveau de sécurité des établissements (alarmes, vidéoprojection, sécurisation des enceintes, médiateurs de sûreté)

Paul Augier, un lycée emblématique de Nice et de la Région

Il annonce ensuite un plan de rénovation pour le lycée. Voté en commission le 13 mai 2016, la restructuration de 18 000 m2, le remplacement des équipements de la cuisine et une extension neuve de 1390 m2. Le tout pour un coût de 30 millions (le prix d’un lycée neuf)

Un investissement sans précédent qui démontre la détermination de Christian Estrosi à faire de l’établissement un pôle d’excellence.

Déroulement du Chantier

La procédure de maîtrise d’œuvre choisie a permis de retenir l’équipe composée d’ABC Architecture Mendataire, et de ses bureaux d’études. Le plan d’aménagement est présenté au ministre.

Il comprend

– 1000 m2 d’espaces verts
– un traitement thermique extrêmement performant.
– Des circulations et une fonctionnalité du site revisité.
– Un respect de l’enveloppe externe et l’identité visuelle de ce bâtiment bien connu des Niçois tout en apportant une touche d’audace architecturale.

Les principaux enjeux

– Modernisation des espaces et de l’outil pédagogique pour une plus grande fonctionnalité de l’ensemble.
– Extension de 1300 m2 comportant une salle polyvalente, une salle de sport, une réorganisation des cuisines pédagogiques avec des salles de technologie d’application et un nouvel aménagement du Greta.
– Amélioration de la performance thermique de l’enveloppe des bâtiments, en particulier de la façade sud du bâtiment sud.
– Amélioration de la gestion des accès, des livraisons et des déchets.
– Remplacement des matériels de cuisine.
– Création d’un micro site extérieur de sport.

Il détaille ensuite les étapes :

– Mars prochain : le dépôt de présentation du permis de construire est l’avant-projet définitif.
– décembre 2018 : la notification des marchés des travaux.
– janvier 2019 : le démarrage des travaux pour une livraison au 2e semestre 2021.

Une restructuration qui peut paraître longue, mais une extension de ce site nécessite de minimiser les contraintes de chantier sur la qualité de vie dans l’établissement.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

"Choisissez un travail que vous aimez et vous n’aurez pas à travailler un seul jour de votre vie." Confucius

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message