Le traité qui unit le lys français et l’aigle allemande renforce l’Union de l’Europe

Signé dans la salle du couronnement de l’Hôtel de ville d’Aix-la-Chapelle, ce texte à la vertu d’affirmer, haut et fort, combien la nécessaire coopération entre Paris et Berlin est nécessaire et utile non seulement pour les Français et les Allemands, mais aussi pour les Européens. C’est dans ce cadre que Français et Allemands situent désormais leur action.

« L’amitié étroite entre la France et l’Allemagne demeure un élément indispensable d’une Union européenne unie, efficace, souveraine et forte », est-il indiqué.

Ainsi Paris et Berlin s’engagent à « renforcer leur coopération » en matière de politique étrangère, de défense ou de sécurité intérieure « tout en renforçant la capacité de l’Europe à agir de manière indépendante ». En matière de défense, ils s’engagent à la fois « à renforcer la capacité d’action de l’Europe » comme à « investir conjointement pour combler ses lacunes capacitaires » dans des projets industriels, Etc.

Pragmatique, le texte met l’économie et la défense en avant plutôt que le politique : il entend ainsi jeter les bases d’une approche commune plus serrée entre les armées française et allemande.

Certes cette approche n’est valable que pour les « projets communs », et chaque pays restera maitre chez lui pour des projets purement nationaux. Mais, du moins pour les investissements lourds, l’investissement en commun va devenir la règle. Entre l’avion de transport militaire, A400M, les hélicoptères d’attaque Tigre ou de transport NH90, le futur char lourd, l’avion du futur (l’après Rafale) et le drone de surveillance européen (Eurodrone MALE), ils ne manquent pas.

Dernière vertu du texte, défendre la revendication allemande d’avoir un siège permanent au Conseil de sécurité des Nations unies. Cette avancée est cependant liée à une réforme plus globale du Conseil de sécurité des Nations unies que les deux pays s’engagent à pousser.

* 150 millions d’européens vivent en zone transfrontalière

source : Euractiv

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message