Législatives : la vague d’EN Marche est moins importante que prévu

Alors que les projections au soir du premier tour promettaient autour de 400 à 450 sièges à La République en marche et au MoDem, le mouvement d’Emmanuel Macron n’en réunit finalement qu’autour de 361, selon les projections d’Ipsos-Sopra Steria pour France Télévisions et Radio France. La victoire du gouvernement s’en trouve en partie relativisée. 361 députés pour la majorité présidentielle, cela représente environ 62,5 % des sièges de la nouvelle Assemblée nationale. Soit une domination plus nette que celle du groupe socialiste en 2012 (51,1 %), mais moins que celle des 63,3 % du groupe UMP en 2002.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message