Législatives : le taux d’abstention au premier tour des législatives s’élèverait à 45 %. Un record.

Selon le dernier sondage Légitrack d'OpinionWay pour « Les Echos » et Radio Classique , le taux d'abstention atteindrait 45 % pour le premier tour des élections législatives , le 11 juin, soit bien au-dessus du taux d'abstention lors du précédent scrutin en 2012 (42,78 %), le plus élevé pour des législatives sous la Ve République

L’abstention revêt d’une importance particulière pour les élections législatives. Contrairement à la présidentielle, où seuls les deux premiers accèdent au second tour, il faut recueillir 12,5% des voix des électeurs inscrits pour se qualifier. Donc plus la participation est basse, plus les voix des électeurs s’étant déplacés sont précieuses.

En 2012, avec un taux de participation de 57 %, il fallait obtenir environ 22 % des suffrages exprimés pour accéder au second tour. Si on en reste à 55 % de participation, il en faudra 23 %.

Ce petit point de différence peut paraître anecdotique mais il pourrait être fatal à de nombreux candidats qui misaient dans d’hypothétiques triangulaires.

Mais ces dernières seront mécaniquement moins nombreuses avec une faible participation.

Les calculs d’OpinionWay planchent ainsi sur une trentaine de triangulaires pour le scrutin de 2017. A titre de comparaison, il y en avait eu 46 lors des élections de 2012 et plus du double en 1997, où le taux de participation avait été particulièrement fort (67,9 %).

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message