Marine Le Pen et ses alliés européens fêtent leur 1er Mai à eux !

Terre de droite au point de pouvoir se permettre d'avoir trois mouvements distincts et rivaux- celle modérée et pragmatique de Christian Estrosi, celle radical-réactionnaire d'Eric Ciotti et l'extrême droite du FN sous la houlette de l'identitaire Philippe Vardon- Nice a inauguré une nouvelle manifestation, la Fête des Nations- pour la première fois hors-les-murs parisiennes. Autour de Marine Le Pen, on a retrouvé les dirigeants des partis qui font partie du même groupe du parlement européen*. Ce groupement national-populiste a en ligne de mire les prochaines élections européennes en 2019 où il présentera une plateforme commune autour des thèmes classiques, "l'identité de nations", les origines "helléno-chrétiennes" de la civilisation européenne , la "folie migratoire qui est en train de faire sombrer l'Europe". Marine Le Pen, après l'échec personnel à l'élection présidentielle et un résultat en deçà des ambitions aux législatives, est en pleine refonte de son parti : "face, explique t-elle, à l'écroulement du PS à la dérive, coincé entre les Marcheurs et les Insoumis, et Les Républicains condamnés à l'implosion, nous pouvons, nous devons être en tête à l'issue des Européennes" - a-t-elle martèle devant près de 1500 militants de son parti, réunis au palais des Congrès de Nice.

La Présidente du Front National a clairement changé de stratégie : jusqu’à il y a quelques mois, l"Europe était l’ennemie déclarée et la sortie de la France l’objectif stratégique , maintenant il s’agit de "réaliser le score le plus haut possible avec une liste d’ouverture à tous les courants nationaux-souverainistes".

"Nous pouvons changer d’Europe à partir de l’Europe" - est la nouvelle donne de Marine Le Pen- qui pour encourager les siens a endossé les habits de l’augure pour prononcer un auspice : " Nice nous renvoie à la déesse grecque Nikaia, la déesse de la victoire. Je veux voir un engageant et beau présage. Alors vive l’Europe des nations européennes !".

Dans la matinée, la Président du Front National avait rendu hommage à Jean d’Arc à Cannes en présence de nombreux élus du territoire.

* à noter les absences de Matteo Salvini ( Lega , Italie) et du chef du Parti pour la liberté néerlandais (PVV) anti-islam Geert Wilders .

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message