Municipales à Nice : Les Verts pris dans le dilemme, to be or not to be ?

Le Comité de Ville "Europe Ecologie Les Verts Nice" manifeste sa position en vue des municipales 2014. On sait que ce parti, dont l'élaboration intellectuelle bascule entre puristes et collaborationnistes (dans le sens littéraire du mot), a l'ambition, comme tous, d'exister sous sa propre bannière. Le problème est qu'en démocratie, en plus des ambitions, il faut aussi des voix, sans lesquelles, un programme devient vitre un livre des rêves. Bref, non pas un acte politique mais un simple témoignage.

Dans un contexte de crise difficile et face à une droite de plus en plus extrême localement, Europe Ecologie Les Verts Nice, souhaite proposer une réelle alternative aux niçois en entamant un dialogue avec d’autres partis politiques de gauche. Le constat de la gauche au pouvoir est amer : la politique menée par le gouvernement déçoit de plus en plus de français et la droite opte pour une idéologie de plus en plus extrémiste.

Les Verts veulent proposer une union basée sur des idées fortes : une ville en transition qui, par les idées de plusieurs tendances politiques, offriraient aux citoyens de Nice une perspective nouvelle tout en étant réaliste sur la situation financière de la ville. Or, force est de constater que cette union n’est pas a l’ordre du jour, sapée par des considérations électoralistes qui relèguent l’intérêt des Niçois au second plan..

Nous ne rompons pas pour autant notre volonté de dialoguer mais, nous devons envisager la possibilité de porter une liste écologiste ouverte sur la société civile mêlant les richesses de notre ville et donnant un nouveau souffle à une ville pillée par la municipalité en place.

C’est la raison pour laquelle il sera proposé très prochainement aux adhérents de choisir entre une alliance avec le PS et l’autonomie ouverte sur la société civile en sachant que le programme devra être au cœur de nos préoccupations.

Nous avons un programme à défendre qui vise à assainir et rééquilibrer les finances de la ville, à ne pas bétonner le peu d’espace qui nous reste, à rendre la parole aux citoyens dans les quartiers en rénovant ceux-ci avec des jardins partagés, des espaces verts et des espaces de vie pour tous, à construire des logements sociaux, à donner un accès équitable à des logements rénovés, à faire du bio local dans les cantines toute l’année, à avoir une gestion des déchets raisonnée, à développer le réseau de transports répondant aux réels besoins de la population, à nous soucier de la santé publique en luttant contre les pollutions etc. ...

Les Verts veulent une gouvernance transparente qui assure une politique de la ville dont le principal objectif est l’amélioration du cadre de vie des Niçois. Nous œuvrerons en ce sens que ce soit en autonomie ou en union de la gauche.

Nadège Bonfils & Fabrice Decoupigny, porte-parole de EE-LV

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message