Patrick Mottard : Longue vie au Mouvement Radical

Après 45 ans de séparation, samedi, au Palais des Congrès de la Porte Maillot, s'est faite la réunification des deux partis se réclamant du radicalisme, cette vieille idée neuve qui a encore beaucoup de chose à dire pour soutenir l'idéal républicain.

Après 45 ans de séparation, samedi, au Palais des Congrès de la Porte Maillot, s’est faite la réunification des deux partis se réclamant du radicalisme, cette vieille idée neuve qui a encore beaucoup de chose à dire pour soutenir l’idéal républicain.

Un mouvement qui aura pour mission de promouvoir les valeurs du radicalisme autour de l’Europe Fédérale, de la laïcité, du solidarisme et des audaces sociétales tout en se délestant des alliances anciennes au profit d’une vraie autonomie. Entre soutien critique et opposition constructive la marge est étroite mais l’espace politique est bien réel : ad augusta per angusta comme dit le pirate latiniste d’Asterix dans Le grand fossé.

La fusion de deux formations politiques exige de nombreux ajustements matériels et politiques : un délai de deux ans a été donné pour conduire l’opération au niveau national et un an au niveau local.

Au niveau des Alpes-Maritimes, comme Président de l’ex PRG, je vais avoir à coeur, avec mes amis nouveaux et anciens, de faire mentir Sacha Guitry ("Le mariage : c’est partager à deux des problèmes qu’on aurait pas eu tout seul") en réduisant au maximum cette période de transition pour, dans un paysage politique fragmenté où chaque famille se déchire, profiter à plein de la dynamique provoquée par cette fusion.

Patrick Mottard , président du PRG 06

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message