Primaire à droite : NKM est la candidate la plus libérale

Le think tank libéral GénérationLibre a passé au crible les programmes des candidats à la primaire de la droite pour identifier le plus libéral.

C’est l’élue de Paris, Nathalie Kosciusko-Morizet qui devance tous les autres postulants de son camp, avec un score de 65%. Nicolas Sarkozy, avec un pourcentage de 39%, occupe la 6è et avant-dernière place.

GénérationLibre a sélectionné 26 thèmes classiques de campagne (d’agriculture à territoires en passant par immigration et écologie) et repris les propositions les plus marquantes énoncées par les candidats sur l’ensemble des supports (médias, livres, documents de campagne, etc).

Chacune de ces propositions a ensuite été notée de 1 à 10 par un jury composé des fidèles libéraux du conseil d’administration du think thank . Les moyennes sont ensuite calculées automatiquement, thème par thème, puis sous forme d’un classement général.

« Nous avons noté selon les critères d’un libéralisme à la fois économique, politique et sociétal, plaçant l’individu et ses libertés au cœur de la politique publique, complète Gaspard Koenig.

Sur les 7 candidats audités, il ressort que NKM, est la candidate à la primaire qui propose le programme le plus libéral, avec un score de 65%, devant François Fillon (59%), Alain Juppé (46%) et Bruno Le Maire (44%).

L’ex-président Nicolas Sarkozy, qui a choisi l’option la plus dirigiste, arrive en 6è position, avec un score de 39%, juste devant Jean Frédéric Poisson (32%) mais derrière Jean-François Copé (43%).

La première place de NKM s’explique par la combinaison de propositions assez drastiques sur le plan économique (flat tax, droit du travail restreint aux dispositions d’ordre public), assez ouvertes sur le plan sociétal (comme la dépénalisation du cannabis), et innovantes sur le monde de demain (revenu universel, statut de l’actif).

GenerationLibre, le think tank libéral a développé un baromètre des programmes pour identifier qui sera le plus libéral parmi l’ensemble des candidats, de droite comme de gauche, à l’élection présidentielle.

Pour l’heure, seuls les 7 candidats à la primaire de la droite et du centre ont vu leur programme passé au crible.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message