Politique : Le djihadisme "allié" de l’extrême droite

Le fil rouge qui relie , depuis deux ans, les parcours des terroristes en France est l'idéologie islamiste. En programmant l'idéal politique d'une société fondée par l'islam, cette idéologie donne sens et forme au djihadisme.

Le djihad contre les ennemis exterieurs est au coeur du projet islamiste.

L’Occident, par ses principes démocratiques, séculiers et laïques, constitue l’ennemi principal, à combattre et à abattre. L’offre idéologico-politique islamiste exacerbe la fierté d’être porteurs d’une vérité sacrée, de défendre les musulmans dominés par l’Occident.

L’opération kamikaze djihadiste constitue l’apogée de cette logique fascisante.

Elle a comme conséquence l’explosion de la cohésion de la société française cédant à l’hystérie et à la surenchère des lois d’exception

C’est n’est pas par hasard si la droite appelle à une guerre des religions. Dès lors, seule la voie sécuritaire apparaît comme la seule valable, condamnant à l’impuissance tout autre opposition.

Alors que ce sont la défense et le développement des valeurs démocratiques et laïques qu’il faut opposer à la propagande islamiste.

par Paul Bismuth

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message