​Primaires EELV, le favori Jadot dit vouloir en finir avec l’écologie punitive

La défaite de Cécile Dufflot au premier tour est celle d’une vision de l’écologie culpabilisante et moralisatrice qui a lassé même les militants. Le député européen Yannick Jadot, favori pour représenter le parti aux présidentielles, plaide pour une « écologie aimable ».

Peu se sont attristés de la défaite de Cécile Duflot au premier tour de la primaire écolo.

Symbole des représentants du parti qui ont participé aux gouvernements du pouvoirs actuels avant de choisir de quitter la majorité, l’ancienne ministre est représentative de l’échec de la formation politique. Les deux qualifiés, deux députés européens, Yannick Jadot et Michèle Rivasi, sont peu connus du grand public mais plus apprécié des militants et promettent de nouvelles perspectives au mouvement.

« A tort ou à raison, l’ancienne ministre Cécile Duflot a souvent été associée par ses détracteurs à cette "écologie punitive", une expression qu’elle réfutait, la décrivant comme un "non-sens". "Ce n’est pas punitif de respirer les particules fines ? Aujourd’hui, ce qui est punitif, c’est la pollution", avait-elle rétorqué en mai 2015 en défendant le principe de l’écotaxe poids lourds » commente la chaîne LCI.

Paradoxalement le parti est dans une de ses plus mauvaises passes alors que s’achève un quinquennat qui s’était ouvert avec une alliance de majorité. EELV n’est pas devenu un parti populaire, remportant des scores honorables seulement dans les grandes villes.

Convertir les Français à l’écologie, ne pas leur faire peur

Mais pour Yannick Jadot, ce qui compte désormais, c’est de convertir les Français en douceur : en leur parlant de ces "centaines de milliers d’emplois" promis par la transition énergétique, et de "ces milliers de PME qui sont déjà dans l’écologie".

Politiquement, c’est aussi une manière d’en finir avec l’ère Cécile Duflot, qui a dirigé EELV avant de devenir ministre du Logement, puis députée.

source : RSE

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message