La réserve parlementaire, une pratique moralement scandaleuse

La réserve parlementaire est une enveloppe de subventions, allouée de manière annuelle aux députés et sénateurs, afin qu’ils puissent soutenir des associations et participer au financement de projets de collectivités locales. Chaque élu se voit attribuer 130000 euros via son groupe parlementaire, qu'il distribue de manière discrétionnaire pour soutenir des associations et participer au financement de projets de collectivités locales.

Soumise régulièrement à controverse, la réserve parlementaire allouée aux députés et sénateurs est peu connue des citoyens mais bien aimé par les vastes clientèles locales.

Elle représente un privilège pour les élus qui en profitent pour exercer le clientélisme en leur faveur , constitue un avantage électoral pour l’élu en place par rapport à ses concurrents , c’est une distorsion de l’éthique du comportement par sa pratique opaque.

En plusieurs occasions des tentatives de suppression se sont manifestées mais comment imaginer qu’un organisme s’auto-réglemente ?

Comment faire renoncer au "député-maire" ( ou conseiller municipal ) de renoncer à financer sa commune ou ses soutiens électoraux ?

Résultat final ? A chaque publication annuelle , tout le monde lève les bras, on crie au scandale ...jusqu’à la prochaine fois !

Tout continue comme avant, comme pour les collaborateurs parlementaires familieux !

Après on se plaigne parce les citoyens se sentent bernés et s’éloignent de la politique ou se réfugient dans les mouvements anti-système.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message