POLLUTION PLAGE SAINT-LAURENT DU VAR : Attention aux rumeurs infondées !

Deux plages de Saint-Laurent-du-Var ont été fermées mardi 10 juillet matin en raison d’un taux d’Escherichia coli supérieur aux normes. La municipalité a immédiatement alerté la préfecture afin qu’elle lance une enquête pour identifier l’origine de la pollution. Jeudi dernier, une des plages a été rouverte.

Depuis aujourd’hui, des rumeurs circulent concernant l’origine de cette pollution. Christian Estrosi, Député, Maire de Nice, Président de la Métropole Nice Côte d’Azur veut y mettre un terme et envisage de porter plainte :

« Ces messages médisants sont des rumeurs absurdes et inadmissibles. Aucune pollution n’a été décelée à Carros ou à la station d’épuration de Cagnes-sur-Mer ou encore de Saint-Laurent-du-Var, comme l’ont affirmé certains SMS ou messages diffusés sur les réseaux sociaux. Et il n’y a de plus aucun cas de maladie recensé aux urgences. Nous allons donc porter plainte contre la diffusion de ce genre de messages calomnieux. »

Conformément à ce qui a été indiqué au cours de la semaine et après confirmation de l’exploitant SEREX, la station d’épuration de Saint-Laurent-du-Var fonctionne bien et ne rejette pas de pollution dans le Var ou sur les plages.

Les nouveaux équipements sont entrés en service dernièrement, permettant de traiter deux tiers du débit journalier par une filière membranaire, procédé qui est le meilleur ‘process’ qui existe actuellement. Le dernier tiers du débit est traité sur la filière traditionnelle avec clarificateur, comme c’est le cas depuis l’existence de la station. En complément de ce traitement, une désinfection des eaux est effectuée par des produits chlorés avant rejet dans le Var depuis le dernier trimestre.

La station respecte les normes de rejet imposées par l’Etat et assure une désinfection des eaux rejetées avec un traitement complémentaire de la bactériologie.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message