Premier bilan et des résultats encourageants à la Maison pour l’Accueil des Victimes

Huit mois après son inauguration, la Maison pour l’Accueil des Victimes (MAV) de Nice, structure unique en France , affiche des résultats encourageants et plus que satisfaisants. Pour accompagner au mieux les victimes d’infraction pénale, elle s’enrichit de nouveaux services.

Le service de Prévention d’Aide aux Victimes, mis en place en 2012, a été voulu par Christian Estrosi afin de soutenir et accompagner les victimes. La Maison pour l’Accueil des Victimes, inaugurée le 9 novembre 2015, est le prolongement de ce service.

De janvier dernier à aujourd’hui, près de 450 personnes ont pu bénéficier de l’aide de cette structure, soit une augmentation de 73% par rapport à la même période l’année dernière, au sein du service de Prévention d’Aide aux Victimes.

La structure, qui a accueilli de nouveaux services depuis sa création, rassemble aujourd’hui différents professionnels (avocats, huissiers, notaires…) qui reçoivent quotidiennement les victimes d’infraction pénale, pour les informer, les renseigner, les accompagner dans leurs démarches…

Afin de pouvoir aider toutes les victimes, des permanences sont tenues par des psychologues et écrivain public, par le Service de Médiation de la Police Municipale (en charge des conflits de voisinages) et depuis peu par des Assistantes sociales.

L’autre mission de la Maison pour l’Accueil des Victimes c’est aussi de prévenir et de faire en sorte qu’il y ait le moins de victimes possibles. C’est pourquoi de nouveaux ateliers gratuits ont été mis en place : Gestes et Conseils de Protection pour Tous ; Ateliers Sécurité Séniors ; Ateliers Sécurité à destination des personnes en situation de Handicap avec la présence de la FNATH, Association des Accidentés de la Vie, qui tient des permanences régulières ; Stages de Citoyenneté, en collaboration avec le service de la Protection Judiciaire de la Jeunesse, pour prévenir la récidive chez les primo-délinquants ; etc…

Jamais une structure en France n’avait réuni tous les acteurs de l’accompagnement aux victimes et n’était allée aussi loin dans l’aide et l’accueil de ces victimes.

La Maison d’Accueil des Victimes, située 6 rue Gubernatis, ouverte du lundi au vendredi et le 1er samedi du mois, offre aux victimes d’infractions pénales, écoute, aide, conseil et accompagnement de proximité. Des professionnels sont présents sur place pour orienter et apporter une aide juridique, un accompagnement individualisé, un soutien psychologique ou encore une assistance de la Police Municipale.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message