Présidentielle 2017 : François Fillon, un Mister Nobody en route pour l’Elysée

S'il était élu président de la République, à quoi ressemblerait la France de François Fillon ? Objectif de son programme : pas du rêve, mais plutôt des mesures rigoureuses dans plusieurs domaines.

Sur l’économie, un pays plus libéral, limite "thatchérien"

Un programme 100% libéral sur le plan économique : suppression de 500 000 postes de fonctionnaires, augmentation du temps de travail, augmentation de la TVA, baisse de la dépense publique de 100 milliards d’euros en cinq ans.

Sur les questions de société, un pays conservateur

Dans ses meetings, il a donné la parole à Madeleine de Jessey, la porte-parole de Sens commun, courant des Républicains issu de La Manif pour tous.

Il a toutefois reconnu qu’il n’abrogerait pas le mariage pour tous . Il a en revanche prévu de réécrire la loi Taubira en modifiant les règles de filiation pour fermer l’adoption plénière aux couples homosexuels. Opposé à l’extension de la procréation médicalement assistée pour les couples de femmes, il veut aussi renforcer les sanctions pénales pour "le recours ou la promotion de la GPA" (gestation pour autrui).

Sur l’identité, une opposition au multiculturalisme

Sur les questions d’identité, François Fillon a adopté une position extrêmement ferme dans la campagne : la France ne doit pas devenir une société multiculturelle,

Cette vision de la France se traduit aussi dans ses propositions pour l’éducation. Objectif : enseigner le récit national à l’école :

En politique étrangère, un pays plus proche de Vladimir Poutine

En matière de politique étrangère, François Fillon prône une ligne bien différente de celle suivie aujourd’hui par la diplomatie française. Il souhaite une alliance avec Poutine, qu’il connaît bien et qu’il apprécie depuis son passage à Matignon.

A suivre...

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message