Réduction des loyers pour compenser la baisse de l’APL : les 5 euros de la discorde

La proposition de Patrick Allemand , dont nous avons fait état hier, qui demandait à Christian Estrosi d’imposer à le bailleur public Côte Azur Habitat une réduction de 5 euros les loyers pour compenser la baisse de l’APL décidé par le Gouvernement , n’a pas fait long feu.

Ce n’est pas le Maire de Nice- président de la Métropole qui a répondu mais directement la Présidente de Côte d’Azur Habitat qui a renvoyé sèchement au proposant ...sa proposition.

La motivation est d’ordre économique : "Je rappelle que, selon L’Union Sociale pour l’Habitat, une baisse globale des loyers des locataires Hlm pour compenser la baisse éventuelle des APL serait économiquement insoutenable pour les organismes Hlm, confrontés à la paupérisation croissante de leurs occupants. Le modèle économique des organismes Hlm est fondé sur un endettement de très long terme, garanti par les collectivités locales, et remboursé par les loyers des occupants du parc social. Cette baisse éventuelle ferait courir un risque systémique majeur au monde HLM dont Côte d’Azur Habitat qui loge 20 000 familles.

La baisse des loyers de 5 € par logement représente une perte annuelle de recette d’une valeur de 1 152 000 €, étant précisé que les loyers sont la seule recette des organismes HLM, ce qui pénalisera les investissements nécessaires à l’entretien et à la réhabilitation des résidences".

Sa conclusion est sans appel : " C’est réellement une fausse bonne idée qui relève d’une approche démagogique et idéologique".

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message