Tourisme : -10% de nuitées dans les Alpes-Maritimes entre mai et septembre

Entre mai et septembre, la fréquentation dans les hôtels, campings et autres hébergements collectifs a baissé de 6% en Provence-Alpes-Côte d'Azur par rapport à 2015, une baisse notamment due aux conséquences de l'attentat commis le 14 juillet à Nice, selon une étude de l'Insee.

Après l’Île-de-France (-12,4 %), Provence-Alpes-Côte d’Azur est la région où la saison touristique estivale a été la moins favorable. Au niveau national, le nombre de nuitées a baissé de 2,5 % par rapport à l’été 2015. La fréquentation s’établit à 36,6 millions de nuitées.

Les Alpes-Maritimes (-9,5% de nuitées) sont le département le plus affecté par cette baisse déjà marquée en début de saison et aggravée par l’attentat commis à Nice le 14 juillet.

Par rapport à 2015, la fréquentation de l’hôtellerie niçoise, en baisse de 1,7% entre le 1er et le 14 juillet, a chuté de 15,5% du 15 au 31 juillet. Les établissements haut de gamme ont été particulièrement touchés.

Malgré l’accueil de plusieurs matches de l’Euro 2016 en juin , la fréquentation dans les hôtels de Provence-Alpes-Côte d’Azur durant la saison estivale 2016 s’établit à 12,7 millions de nuitées, le nombre de nuitées a baissé au total de 4,9 % en raison de la baisse de la fréquentation de la clientèle étrangère (-9%).

En ce qui concerne les campings, qui représentent, avec 14,7 millions de nuitées de mai à septembre, 40 % des nuitées de la région, leur fréquentation a diminué de 3% en 2016.

source : Insee

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message