Un Nice Jazz Festival en pleine forme

Avec près de 38 000 spectateurs en 5 soirées et une soirée à guichets fermés, le Nice Jazz festival aura tenu toutes ses promesses notamment à l'aide d'une programmation qui aura su attirer le plus grand nombre.

Un nouveau record de fréquentation donc pour le Nice Jazz Festival qui avait vu 30 552 entrants en 2011 pour passer à 32 516 en 2012. Avec près de 38 000 visiteurs pour cette édition 2013, c’est une belle progression que s’accorde le festival dans une période somme toute assez morose.

Et pourtant, cette année, les difficultés étaient aussi autres avec les travaux de la future coulée verte qui n’ont pas facilité l’installation des diverses structures dont les 2 500 m2 de plancher qui ont été installés pour l’occasion. Des dépenses globales chiffrées à 3 187 269 €, comprenant 290 000 € inhérents aux travaux de la coulée verte et qui n’existeront plus pour les précédentes éditions, pour une recette générale de 1 175 380 €, on arrive à un coût global de 1 721 889 €. En 2013, les dépenses s’élevaient à 3 064 635 € pour une recette de 1 081 233 €.

Dans un contexte global peu favorable qui voit certains festival s’annuler faute de public, le Nice Jazz festival a su finalement et habilement tirer ses marrons du feu avec des places toujours à 35 € (la moyenne nationale étant de 40 €) et une programmation intelligente qui aura attirer un public hétéroclite.

Le Nice Jazz Festival 2013 est mort, vive le Nice Jazz Festival 2014 !

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message