Un plan de nouvelles prisons annoncé : quid de celle de Nice ?

La communication ministérielle va certainement relancer le dossier de la prison de Nice que tout le monde juge décrépite et qui est au centre d'une vive polémique entre l'ancien maire de Nice, Christian Estrosi et une association de riverains : le premier, après maintes versions l'une différente de l'autre, s'est positionné pour la rénovation in situ alors que les seconds demandent le transfert dans la plaine du Var.

Tout récemment, le Ministère a joué les Ponce Pilate, en demandant aux collectivités locales d’indiquer la solution choisie. Mais, bien évidemment..il n’y aura pas de choix !

Imaginez-vous que Christian Estrosi va tirer les marrons du feu du gouvernement en pleine campagne électorale ? Il laissera le Ministère en prendre la responsabilité, pour ensuite tirer... à boulets rouges.

Intérêt général, où es-tu ? C’est comme ça et pas autrement !

Le ministre de la Justice Jean-Jacques Urvoas a annoncé, ce mardi , qu’il fallait construire entre 10 000 et 16 000 nouvelles cellules d’ici 2025, pour en finir avec la surpopulation carcérale. L’objectif d’un prisonnier par cellule, inscrit dans la loi depuis 140 ans, n’a jamais pu être atteint.*

D’après Jean-Jacques Urvoas, il faudra construire entre 10 309 et 16 143 nouvelles cellules d’ici au 1er janvier 2025 pour permettre la généralisation de l’encellulement individuel dans les prisons. L’idée étant de disposer à terme de prisons françaises comportant 80% de cellules individuelles.

Pour tenir cette feuille de route, Jean-Jacques Urvoas a annoncé qu’il réclamerait 1,1 milliard d’euros dans le projet de loi de finances pour 2017 afin d’engager les premiers travaux de rénovation et construction d’établissements pénitentiaires.

Un budget qui doit servir à financer la construction de 4 355 places en maisons d’arrêt à Paris, en Provence-Alpes-Côte-d’Azur, en Midi-Pyrénées et dans le grand-Ouest, pour une enveloppe de 900 millions d’euros. Il permettra également la création de 2 513 places dans des quartiers de préparation à la sortie (QPS) pour 230 millions. Ce dernier programme comprend la requalification de douze quartiers existants et la création de seize nouvelles structures.

*Selon le ministère de la Justice, au 1er août 2016, 44 355 personnes sont écrouées dans les 120 maisons d’arrêt française, pour un total de 31 636 places disponibles, soit une densité carcérale de 140%.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message