Une procédure d’infraction contre la Turkish Airlines après l’approche ratée à l’aéroport de Nice

Un 767 de la compagnie Turkish Airlines avait crée une belle frayeur le 27 août en survolant les toits à une altitude d'à peine 180 mètres.

Une enquête, ouverte le lundi 29 août, a été menée par les services de la Direction de la sécurité de l’Aviation civile (DSAC) en coordination avec la Direction des services de navigation aérienne (DSNA), afin d’établir les circonstances exactes de cet incident.

La DGAC vient de remettre son rapport qui a été diffusé par la Préfecture des A-M : "L’équipage du vol THY9GQ n’a pas suivi la trajectoire initialement prévue pour un atterrissage sur l’aéroport de Nice-Côte d’Azur. Dès constatation de l’écart de trajectoire, l’équipage a procédé à une remise des gaz, ce qui est conforme aux procédures applicables.Il faut signaler que les particularités de l’aéroport de Nice nécessitent une connaissance spécifique des procédures d’approche par les équipages".

Suite à ce rapport, la DSAC dresse un procès verbal de manquement aux règles environnementales, permettant à l’autorité de contrôle des nuisances aéroportuaires (ACNUSA) d’instruire la procédure prévue par le Code de Transports.

Conclusion : plus de peur que de mal.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message