Xavier Garcia (PS) : L’indécence doit cesser

Les gesticulations et les accusations du 1er adjoint au Maire de Nice dès les heures qui ont suivi l'attentat du 14 juillet ont lancé un ping-pong indécent entre Marie et Etat pour se décharger du maximum de responsabilités, dont l'affaire Sandra Bertin est devenu le point culminant.

Les inexactitudes dans les déclarations de la responsable de la vidéosurveillance de Nice n’y changeront rien, un climat nauséabond s’est installé et outre le manque de respect pour les victimes, cela fait peser un danger pour la sécurité des Niçois.

Comment police nationale et municipale vont pouvoir collaborer désormais dans un contexte aussi délétère alors que nous restons sous la menace ?

Ces querelles politiciennes doivent cesser immédiatement et chacun sortira grandi en assumant ses responsabilités. Il y a eu des failles dans les effectifs policiers, dans le repérage du camion par la vidéosurveillance, dans la protection de la chaussée, c’est un fait.

Mais la vérité c’est que plus d’effectifs policiers n’auraient pas empêché le camion meurtrier de pénétrer sur la Promenade des Anglais, pas plus qu’un chicane en béton sur la route si elle n’avait pas été doublée sur le trottoir, pas plus que la présence de Christian Estrosi aux réunions préparatoires. Et il faut bien admettre que, sans renseignements, repérer les allers et venue d’un 19 tonnes n’était pas évident.

Alors cessons les polémiques et plutôt que des coupables ou des complots, tachons de trouver des solutions ensemble . Cela réclamera une véritable union nationale, la prise en compte de toutes les sensibilités et toutes les bonnes volontés d’où qu’elles viennent, du Front de Gauche au Front national parce que l’enjeu le réclame. Tout le contraire de ce qui s’est passé depuis 10 jours.

Xavier Garcia (Premier secrétaire PS 06)

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message