Fête du miel : un rendez-vous aux milles saveurs

Miel de lavande, de thym ou de montagne… Tous sont attendus pour la 7 ème édition de la Fête du miel qui se déroule à la maison de l’environnement de Nice.

Cette année, à la fête du miel, les agriculteurs veulent faire partager leurs miels déclinés sous plusieurs formes. Mais pas seulement. L’association Apis Campus composée d’une cinquante de membres, veut se développer. Son but : protéger les abeilles et animer les ruchers.

Depuis un an, cette association se déploie au sein de la région. La démarche s’inscrit dans l’élan national destiné à intégrer l’abeille et l’apiculture dans le paysage socio-économique urbain, afin, de lutter contre leur déclin et celui des insectes pollinisateurs.

Former à l’apiculture, sensibiliser, gérer des ruchers pédagogiques et préserver la biodiversité sont les objectifs d’Apis Campus.

Aujourd’hui, l’abeille est de plus en plus menacée par différentes façons. Le Virus Varroa, la pollution ou les frelons asiatiques sont devenus des adversaires redoutables.

C’est pour cela que cette association, lutte pour protéger et développer, le plus possible l’abeille de culture qui peut polliniser jusqu’à 80% contre 10% pour l’abeille sauvage.

Et si elle devait disparaître, c’est 153 milliards par an mondial qui faudrait débourser, pour polliniser les plantes nous-mêmes.

Les membres de l’association ont donc installé il y a un an, un rucher associatif à Valrose. Cinq colonies se sont développées au sein de ce rucher.

C’est un rucher connecté qui sera prochainement installé au collège Henri Matisse à Cimiez. Il y aura des formations personnelles pour avoir une bonne conduite et procurer un bon traitement au sein des ruchers.

Rendez-vous sur le site http://apiscampus.unice.fr/

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message