Journée mondiale contre le SIDA : Un ruban rouge humain géant

Ce soir à 18 heures à Place Bourgada (face à l'église du vœu), le collectif de lutte contre le SIDA organise, en partenariat avec le Département des Alpes-Maritimes, un grand rassemblement.

A cette occasion, une chaine humaine sera constituée représentant le ruban du SIDA, suivie d’une minute de silence en mémoire des personnes disparues.

Depuis 1988, date de sa création, la Journée mondiale de lutte contre le SIDA est devenue un incontournable de la mobilisation et un moment privilégié pour sensibiliser le public afin d’endiguer l’épidémie.

Néanmoins, sur les cinq dernières années, 1,9 million d’adultes dans le monde sont nouvellement infectés par le virus tous les ans.

Pour mémoire : En 2014/2015, l’ONUSIDA estime que :

36,9 millions de personnes vivent avec le VIH à travers le monde

2 millions de personnes ont été nouvellement infectées par le VIH = environ 5 600/jour dont 30% des 5 000 adultes infectés de plus de 15 ans ont entre 15 et 24 ans

1,2 millions de personnes sont décédées de maladies liées au sida
L’Afrique subsaharienne demeure la région la plus touchée avec 25,8 millions de personnes vivant avec le VIH. En 2014, elle concentre 70% des nouvelles infections à VIH dans le monde.

L’ONUSIDA souligne le recul des nouvelles contaminations et des décès liés au sida au cours de la dernière décennie ainsi que la hausse de la couverture antirétrovirale (15,8 millions d’individus sous traitement en juin 2015). Ces données témoignent de progrès importants en faveur de l’accès universel aux soins.

Néanmoins parmi les personnes vivant avec le VIH, environ 17 millions (soit 46%) ignorent leur séropositivité et trois personnes infectées sur cinq (près de 22 millions) n’ont toujours pas accès aux traitements.

Rappelons l’engagement constant du Département des Alpes-Maritimes et de ses CeGIDD 06 dans la lutte contre cette maladie offrant à tous une écoute, un accès aux dépistages anonymes et gratuits, et des informations sur les infections sexuellement transmissibles tout au long de l’année.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message