L’EDJ a signé un nouvel accord de partenariat avec l’Ecole Centrale de Tunis

Ce lundi au Centre Universitaire Méditerranéen, EdJ et l’École centrale supérieure privée des lettres, des arts et des sciences de la communication de Tunis ont signé un accord cadre afin de faciliter les relations entre les deux écoles.

Cette université Tunisienne fait partie d’un grand ensemble : Honoris United Universities, réseau panafricain d’enseignement supérieur privé qui prône « l’intelligence collaborative » à travers le continent africain.

Monsieur Kaïs Mabrouk, Directeur des relations internationales de l’École Centrale Supérieure Privée des lettres, des arts et des sciences de la communication de Tunis a rencontré les élèves de Mastère de journalisme international et Euro-méditerranéen
niçoise et a illustré l’activité de l’établissement d’enseignement supérieur qui représente.

Des échanges entre étudiants sont prévus qui permettront une meilleure connaissance des réalités locales et une plus grande intégration des jeunes des deux pays au conteste international.

*Il est composé de 7 institutions membres qui regroupent 27 000 étudiants sur 48 campus résidentiels ou urbains, centres d’apprentissage en ligne, dans 9 pays et 30 villes en Afrique.

L’EDJ a signé des accords cadres avec l’université islamique du Liban à Beyrouth, avec l’Ecole de journalisme de Casablanca et de Marrakech au Maroc, avec le Griffith College de Dublin et l’ESJ Paris. L’EDJ est aussi en phase de négociation avec les Universités de Leeds et de Liverpool, ainsi que de UCLA à Los Angeles.

L’Ecole Du Journalisme prévoit une délocalisation de son diplôme de Mastère
à L’École centrale supérieure privée des lettres, des arts et des sciences de la
communication de Tunis.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message