La fondation Pompidou se mobilise contre Alzheimer

Hier, c’est tenu la remise du prix Claude Pompidou en présence de célébrité ambassadeurs et parrains de l’association. Une dotation de 100.000€ était promise au vainqueur.

225.000 nouveaux cas de la maladie d’Alzheimer sont dépistés chaque année. "En France, on compte près de 900.000 personnes affectés", souligne le député et conseillé départemental des Alpes-Maritimes, Éric Ciotti.
C’est pour cela que comme chaque année depuis 7 ans, la Fondation Pompidou encourage les chercheurs à travailler sur cette terrible maladie qu’est Alzheimer. En compagnie de Julien Lepers, Bernard De La Villardière, Emmanuelle Boidron, Brahim Asloum et d’autre figure Niçoise, Alain Pompidou a remis le prix qui porte le nom de sa mère adoptive, le prix Claude Pompidou.

C’est le professeur Alain Buisson qui officie à Grenoble, qui en est le lauréat 2017. Ces travaux sur les synapses (zone située entre deux neurones assurant la transmission des informations de l’une à l’autre) ont convaincu le jury de l’aider à poursuivre les recherches dans son sens. "Cela va permettre le financement d’une grande partie d’une nouvelle station d’étude dernière génération capable de mieux comprendre le développement de la maladie pour mieux la combattre", rapporte le professeur Buisson.

Dans le même temps, la Fondation a également offert un mini bus à l’institut Niçois afin de permettre aux pensionnaires du centre de bénéficier de sorties organisées.

Un tattoo pour Pompidou.

Depuis le 1er août la ville de Nice et la Fondation Claude Pompidou ont lancé l’opération : « si t’es tattoo, t’es Pompidou et t’es… Nice. » Elle consiste à encourager les touristes, mais aussi les Niçois à se procurer dans les offices de tourisme de la ville des planches de tattoo éphémères. Chaque planche est vendue 5€, dont 2€ sont reversés à l’association.

La Fondation Claude Pompidou vient en aide aux personnes rendues vulnérables par la maladie, le handicap et le grand âge. Créer en 1970, la fondation construit des centres spécialisés qui accueillent aujourd’hui plus de 1000 personnes un peu partout en France. En mars 2014, elle a inauguré un centre d’accueil spécialisé autour de la maladie d’Alzheimer à Nice (10 rue Molière) qui emploie plus de 50 personnes à l’année. Dépistage, prise en charge, accueil et soin sont les principaux domaines de compétence que l’on peut y retrouver. L’institut à également vocation à aider les familles des patients au quotidien grâce à de nombreuses actions comme « si t’es tattoo, t’es Pompidou et t’es Nice ». "Un Français sur trois porte un tatouage. C’est ludique, c’est sympa, c’est frais, c’est jeune. L’objectif c’est de sensibiliser les gens à notre cause à travers cette opération" explique Didier Audebert, conseiller spécial en communication.

Envoyez vos donc à Fondation Claude Pompidou – 42 rue du Louvre – 75 001 Paris ou sur www.fondationclaudepompidou.fr (à rappeler dans tout article ou publication)
Photos supplémentaires sur demande à communication@fondationclaudepompidou.fr

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message