La marche blanche en souvenir des victimes du 14 juillet finalement autorisée par la Préfecture

Un premier rassemblement avait été interdit dimanche dernier par les autorités pour des "raisons de sécurité". Mais, les niçois ont la tête dure et n'ont pas voulu y renoncer. en annonçant que, interdiction ou pas, ils auraient marché quand même.

Finalement, la Préfecture, face à l’hypothèse d’un interdit qui ne serait pas respecté avec obligation d’intervention (mais laquelle ?), en a finalement donné l’autorisation.

Les Gandhi niçois auront leur quart d’heure de médiatisation, photos et selfie en souvenir.

Plutôt que de parader, n’auraient-ils pas mieux fait de participer à la collecte de la Ville pour venir en aide aux victimes ?

Le "Rassemblement blanc du 7 Août" est décris sur Facebook en ces termes :

"Suite au refus de la préfecture de nous permettre de marcher sur la promenade des anglais le 31 juillet, après l’odieux attentat du 14 juillet, de très nombreux citoyens en ont été choqués et souhaitent néanmoins se recueillir.

Nous proposons donc à tous ceux qui se sentent concernés, de venir avec nous le Dimanche 7 Août à Nice, Jardin Albert 1er, tous vêtus de blanc.

Nous accrocherons 85 ballons en hommage aux victimes (en espérant que ce nombre ne soit pas dépassé...). Nous chanterons ensemble LA MARSEILLAISE et NISSA LA BELLA.

A 12h00 précises, au son du canon tiré depuis la colline du château, respecterons une vraie minute de silence.

Toute marque de sympathie est la bienvenue (fleur, mot, objet, peluche), nous demandons à chacun de ne pas à porter de ballon à lâcher, pour ses raisons sécuritaire (proximité aéroport) et écologique."

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message