La Républica de Nissa soutient les indépendistes catalans

En ce jour crucial pour l'avenir de la Catalogne, la Républica d'Occitanie et la Républica de Nissa ont choisi leur camp et veulent faire entendre leur voix.

Ce 21 décembre la Catalogne vote pour choisir un noveau parlement, suite à la dissolution decidée par l’état espagnol en vertu de l’article 155 de la Constitution. Ce vote, imposé par Madrid, n’est pas moins important car l’enjeu est double :

- Montrer que malgré tout, le peuple catalan et les partis indépendentistes restent attachés à la démocratie et participeront activement à cette élection

- Espérer la legitimation du référendum en tentant d’obtenir une victoire large des partis indépendentistes ou favorables au droit à l’autodétermination

La Republica Federala Occitana dénonce les manoeuvres fourbes de l’état espagnol qui fait tout pour perturber la campagne des partis indépendentistes en maintenant en prison le président de l’ERC Oriol Junqueras, et les présidents des associations ANC et Òmnium (les deux Jòrdis) et en obligeant le président de la Generalitat, Carles Puigdemont, de rester en exil en Belgique.

Autre perfidie du gouvernement espagnol : le vote fut planifié en milieu de semaine (un jeudi et non pas un dimanche comme à l’ordinaire) dans l’espoir de faire monter l’abstention au profit des 4 listes electorales unionistes. De plus, les rues et les couloirs du métro de Barcelona sont couverts d’affiches des partis pro-Madrid (Partit Popular et Ciutadanos) alors que la coleur jaune est interdite car faisant allusion à la défense des prisonniers politiques. C’est une manipulation mentale digne d’un régime autoritaire.

La RFÒC garde malgré tout l’espoir et sa confiance dans la capacité du peuple catalan de se mobiliser et d’imposer sa voix et sa volonté de décider de son propre avenir.

Vive la Catalogne ! Vive la liberté et la démocratie !

De coar e d’òc

Ciril Joanin, President de la Republica Federala Occitana/ Cristòu Daurore, President de la República de Nissa

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message