Les 23è Jeux de Sophia : créer le lien interentreprises par le sport

Les jeux de Sophia regroupent en effet environ 40 disciplines. Certaines ont commencé, dès la semaine dernière, la faute à de très nombreuses poules (football, volley-ball). On y retrouve également la discipline du tir dans ces disciplines. Pour le reste, les épreuves se dérouleront à tour de rôle, le mâtin et l’après-midi. Cette année devrait être une année record puisque les organisateurs enregistrent déjà 6500 inscriptions. L’année dernière, l’édition s’est terminée avec environ 8500 participants. Pour Etienne Delhaye, directeur du Sophia Club des des Entreprises qui les organise , le résultat final de cette année devrait donc être supérieure. Les premiers jeux de Sophia Antipolis furent créés, je crois, raconte Etienne Delhaye en 1994. " Pour cette première édition il y avait seulement 3 ou 4 disciplines. Les participants n’étaient que quelques dizaines. En 23 ans, le chemin parcouru est incroyable"- nous dit-il non sans fierté. Et de continuer de raconter la "petite" histoire : "À l’époque, ça s’appelait le club des dirigeants. Depuis 2014, le club a changé de dimension, d’ambition. Il est devenu le Sophia Club Entreprise, qui regroupe parmi les adhérents 120 membres responsables de 18 000 emplois. On est vraiment le groupement des entreprises de Sophia". "Le but des Jeux de Sophia c’est de créer le lien interentreprises, le lien social. On voulait éviter que Sophia-Antipolis ne soit uniquement, qu’une cité dortoir pour entreprise. Un lieu, où l’on vient le matin, on fait son travail dans son coin, dans sa caverne, et on repart le soir. Nous, on pense que l’esprit de Sophia, ce n’est pas ça. Il y a des coopérations technologiques, scientifiques entre les entreprises, avec l’université. Il y a aussi du lien social, entre les acteurs, entre les gens et le sport est le vecteur préférentiel pour développer ce lien social. C’est pour ça que chaque année nous faisons ces jeux. Pour recréer ce lien. Et de plus en plus de monde semble séduit". par Thomas Lagesse, EdJ

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message