Les jeux de Sophia-Antipolis, c’est fini

Hier soir avait lieu la cérémonie de cloture des jeux de Sophia 2017 à l'Azur Arena de Antibes. 1200 personnes étaient attendus pour profiter d'une dernière soirée de célébration.

La soirée s’annonce de bons augures avec une météo clémente, et des invités venus en nombre.

La VIP room affiche quasiment complet à 20 h soit environ 30 minutes avant l’entrée dans l’arène.
Les gens rient, boivent, dégustent des petits fours et autres mignardises. Chacun passe son temps comme il le peut.



20 h 30 enfin : le signal est donné. Tout le monde à l’intérieur de l’Azur Arena. Les gradins se garnissent, puis les lumières s’éteignent.

Le show commence. Les acteurs, tous vêtus du tee-shirt rouge des jeux de Sophia s’alignent face à l’estrade. Les noms des différentes disciplines et leurs participants sont énoncés suivis d’une acclamation du public.

Enfin, Étienne Delhaye prend le micro. Il appelle alors Christian Barbier « sans qui ces jeux de Sophia n’auraient pu se réaliser ». Un « travailleur de l’ombre qui les a grandement aidés ». Il le remercie. Christian se voit alors remettre un sac pour son épouse ainsi que deux billets aller-retour pour n’importe quelle destination en Europe.


Vient enfin le tour des entreprises et de certains gérants de se voir remettre des médailles au nom de la « collectivité Sophia-Antipolis ».
L’instant dure un moment fugace puis s’éteint.

La scène change alors de couleur pour adopter un ton plus chaud. Un jaune venu des terres brésiliennes avec l’entrée de la capoeira.


C’est au tour du magicien d’entrer en scène. Et quelle entrée !!! Il enchaine les tours de mentalists sans rencontrer, le plus souvent de résistance de la part du public.

La soirée se poursuit avec l’annonce des numéros gagnants. Thierry rassemble alors les écoles sous l’arche. S’en suivent quelques photos et poignées de main. Puis, c’est au tour des "2-50" de se voir à leur tour remettre des trophées.

Un instant fugace animé par la danse de Laurie.

Les minutes s’écoulent. Il est venu l’heure d’enfin procéder à la tombola. Et quoi de mieux que l’espoir de gagner un voyage pour les centaines de salariés de Sophia qui y ont participé. Mais hélas, à ce jeu, il n’y a qu’un seul gagnant. Les autres doivent se contenter des lots de consolation. Et quels lots ! Pour les meilleurs, une journée de bilan sportif d’une valeur de 585 euros plus un sac offert par la Société Générale. Pour ceux qui seraient malheureusement arrivés à la 4e et 5e place, ce n’est pas de chance. Mais, là encore, le lot n’est pas désagréable. 6 dîners dans le noir, plus 6 visites privées de Marineland, le tout pour la modique somme de 734 euros (4e). Le 5e aura droit lui aux 6 mêmes déjeuners dans le noir plus deux entrées Marineland lagoon. Un lot d’une valeur de 540 euros.

Du côté des premiers poursuivants (6-11e place), la valeur des lots diminue, mais offre malgré tout de très belles opportunités.

Une fois le résultat de la tombola officiellement rendu et les lots remis à leurs vainqueurs, il est temps de passer aux dernières remises des trophées. Les entreprises et l’heureux gagnant du voyage Air France sont appelés.
Tous se voient remettre des médailles. L’heureux vainqueur de la tombola repart lui avec ses billets. Il semble ému, un peu sonné.

Il est maintenant l’heure de passer à la dernière partie de la soirée. La grande danse finale. Un happy-end en couleurs pour clore définitivement ces 23es jeux de Sophia-Antipolis

Thomas Lagesse

Crédit Photos : Jeux de Sophia-Antipolis et Nice Premium

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message