Lutte contre le SIDA, ça passe par nous !

0

Sida Info Service, association nationale de lutte contre le sida, a mis en place depuis 2002 un observatoire des discriminations envers les personnes atteintes à partir d’un questionnaire proposé aux usagers de ses dispositifs téléphoniques d’aide à distance et de son site Internet. Le baromètre 2005, étendu pour obtenir une information plus précise dans le cadre de la Grande Cause Nationale, montre une absence d’évolution en ce domaine puisque aujourd’hui encore, prés de 6 personnes sur 10 (57,3%) déclarent spontanément avoir déjà été discriminées du fait de leur séropositivité. Et lorsque que l’étude explore plus avant dix domaines potentiels de discriminations, c’est plus de 8 personnes sur 10 (81,4%) qui ont subi au moins une forme de discrimination ou d’exclusion.
Cette situation est d’autant plus préoccupante que, parmi ces personnes, seules 21% d’entre elles n’ont cité qu’un seul domaine de discriminations et 61% trois domaines ou plus : la vie quotidienne reste pour le plus grand nombre un parcours de rejets successifs dans la vie sociale, professionnelle et privée.

Dans la vie sociale et professionnelle, le milieu médical hors sida, le monde du travail et le domaine des banques et des assurances restent les principaux espaces d’exclusions des personnes atteintes (respectivement 43,7%, 33,7% et 33,6% de l’échantillon). Dans la sphère privée, 63,3% des personnes ont été victimes de discriminations et de rejet de la part d’un(e) partenaire sexuel(le), d’un(e) conjoint(e) ou ex-conjoint(e), d’un(e) ami(e) ou d’un membre de leur famille.

Ce constat est récurrent depuis le lancement du baromètre en 2002, constat confirmé par les nombreux témoignages reçus notamment sur Sida Info Droit, Sida Info Service et Ligne de vie. Alors que le mois d’octobre de l’année Grande cause nationale est consacré aux discriminations, Sida Info Service alerte l’ensemble des acteurs institutionnels et associatifs et appelle à une vaste prise de conscience politique face à une situation intolérable persistante qui réduit les personnes séropositives à des citoyens de seconde zone. Face à cela, force est de constater que la loi de lutte contre les discriminations du 12 juillet 1990 est insuffisante, seuls trois cas ayant donné lieu à ce jour à une condamnation en justice. C’est pourquoi, après avoir appelé à la création de la HALDE, nous attendons beaucoup de la Haute Autorité qui doit non seulement aider les personnes en les accompagnant individuellement mais aussi proposer une politique globale de lutte contre les discriminations.
L’enquête a été présentée lors d’une conférence de presse lundi 3 octobre à Paris et mise en ligne sur le site Internet www.sida-info-service.org.

Une conférence-débat est organisée, dans le département, le mardi 25 octobre
à la Salle Ferrière de Saint Laurent du Var - Esplanade du levant

Contacts :

National : Marc Morel, coordinateur juridique, 01 44 93 16 19

Local : Sophie Becquet, Déléguée Départementale, 04 92 09 18 91,

Mail : nice@sida-info-service.org

Partager

à propos de l'auteur

Lutte contre le SIDA, ça passe par nous !

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
  • Vous avez un compte Nice Premium ?
    Se connecter
Votre message