Mobilité entre les deux rivages de la Méditerranée : une histoire qui se conjugue avec l’actualité

Du 17 au 19 novembre , le campus de Saint-Jean d'Angély sera le siège d'un colloque international sur le thème " "Mobilités, surveillance, assistance en Méditerranée occidentale (XVIe-XXIe siècles) »

Face à une question brûlante d’actualité, ce colloque est l’occasion pour les chercheurs de 8 pays de mettre en perspective historique, sociologique, anthropologique, juridique et politique la circulation des personnes sur la Méditerranée occidentale et son contrôle sur les 5 derniers siècles.

La rencontre permettra également de faire le lien entre la recherche et des initiatives citoyennes en cours.

Depuis longtemps, les espaces cosmopolites et très attractifs (commerce, tourisme, industrie…) de la Méditerranée occidentale sont caractérisés par le contact constant entre altérités qui favorisent aussi bien les attractions et les circulations de populations que les redéfinitions et les crispations identitaires.

L’heure de la globalisation n’empêche pas certains espaces d’afficher aujourd’hui avec force, parfois avec violence, leur particularité, où la religion et les pouvoirs politiques constituent un puissant instrument de définition et d’encadrement des sociétés, un marqueur incontournable des identités.

Parmi ces espaces où resurgissent les antagonismes sans empêcher les échanges et les mobilités humaines, les rivages de la Méditerranée occidentale offrent un cadre pertinent d’étude des sociétés littorales dans le temps long, des mobilités et des différentes formes d’acceptation, d’assistance, d’encadrement ou de refus de ces mobilités, considérées par les autorités et les individus comme une source à la fois de richesses et de dangers (identitaires, économiques, sociaux…).

Le colloque est organisé en 5 sessions :

Mobilités et circulations internationales

Migrations, monde urbain, monde du travail

Assistance religieuse, charitable, sanitaire

Initiatives citoyennes : actions en cours auprès des migrants à la frontière italienne

Surveillance des mobilités, contrôle institutionnel

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message