Nissart et sports : des destins liés

L’association ‘‘Racines du Pays Niçois‘‘ organisait son second ’’Café NissART’’ mensuel*. Pour l’occasion, le professeur de Nissart et chroniqueur à France Bleu Azur, Patrice Arnaudo, s’est exprimé sur le thème du ’’sport à Nice en tant que facteur d’union et d’identification’’.

À l’image du basque, du breton ou du corse, le ’’Nissart’’ représente un véritable mouvement d’identité. Ce dernier tisse des liens particuliers avec le sport et notamment le football, la pétanque ou encore le typique jeu du pilou.

À travers le club de l’OGC Nice et son hymne ’’Nissa la bella’’, cette langue régionale profite de la visibilité en Coupe d’Europe pour effectuer sa propre promotion. Une manière de s’ouvrir vers l’extérieur mais surtout d’attirer la jeunesse. En effet, le ’’Nissart’’ reste aujourd’hui l’option la plus choisie par les jeunes niçois, 300 à 400, dans l’Académie.

Le sport ne représente pas le seul vecteur d’identification : il y a la culture, la littérature, la musique mais aussi le carnaval. Ces différents thèmes seront abordés lors des prochaines rencontres, toujours à l’espace culturel ‘‘La Passerelle’’. La prochaine s’y tiendra le 22 mars.

Solène FALAISE

*au centre culturel ’’La Passerelle’’ (2 rue Pacho),

Pour plus d’informations : www.racinesdupaysnicois.eu.

Crédit photo : Solène FALAISE

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message