Pour la FACE 06, la rentrée coûtera plus cher aux étudiants niçois

En cette rentrée universitaire 2016-2017, la Fédération des Associations et Corporations Etudiantes des Alpes-Maritimes (FACE 06) constate- dan un communiqué- une augmentation des frais des étudiants azuréens (+5,74%), après une année de baisse.

Un étudiant de la Côte-d’Azur devra débourser en moyenne 138,17€ de plus que l’année dernière pour assurer la totalité de ses dépenses de rentrée.

Avec cette augmentation de 5,74%, l’indice du coût de la rentrée repart à la hausse.

Une augmentation qui est d’abord due au prix du logement puisqu’à Nice un studio coûte en moyenne 86€ de plus (+16,68%) qu’en 2015.

Le dispositif d’aide au financement de la caution locative étudiante (CLE), mis en place par le gouvernement, ne peut s’appliquer dans les Alpes-Maritimes de par le dépassement de la grande majorité des loyers du plafond légal d’application (500€).

Autre augmentation due à l’inflation : les frais d’achats du matériel pédagogique connaissent une hausse moyenne de 12,30%.

La hausse du cout de la rentrée est toutefois limitée par le gel d’un certain nombre de
dépenses « institutionnelles » : grâce au combat de nos élus de la FAGE (Fédération des assemblé générale étudiantes), les frais d’inscription à l’université n’augmenteront pas cette année. Toujours grâce à l’action de nos élus, le prix du ticket de restauration universitaire ne connaitra également pas de hausse cette année.

La FACE 06 quant à elle, poursuit son engagement auprès des étudiants azuréens,
notamment grâce à son plan d’aide au logement « Apparté », qui permet à des étudiants de se loger pour un loyer nettement inférieur à la moyenne (280€ pour un deux pièces de 35 m ²).

Son épicerie sociale et solidaire « Agoraé », qui permet à plus d’une centaine de bénéficiaires de pouvoir faire leur course 80% moins chère que le prix du marché, fêtera, en février, sa cinquième année.

Des aides permettant aux étudiants de poursuivre leur cursus universitaire dans les
conditions les plus favorables.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message