Un beau geste du choeur de Nice et de la Cathédrale Sainte-Réparate

La chaîne de la solidarité ne pouvait pas se passer de ce maillon symbolique : celui de la Cathédrale de sa ville !

C’est à la préfecture de Nice qu’un chèque de 11 311 euros a été remis à la Fondation de France pour venir en aide aux victimes du 14 juillet.

« La musique apaise les cœurs et adoucie les mœurs … » a déclaré lors de son discours, Juliette Méadel, secrétaire d’Etat, chargée de l’aide aux victimes.

Accompagné de Adolphe Colrat, préfet des Alpes maritimes, ils sont venus « remercier » la Cathédrale Sainte-Réparate, représentée par le Père Michel Angella et Christian Meillassoux, correspondant de la Fondation de France, pour leur initiative.

En effet, cet été, la Cathédrale Sainte-Réparate, avec l’aide du parfumeur Fragonard de Grasse, a organisé un grand concert, pour venir en aide aux victimes de l’attentat du 14 juillet dernier.

Pour cela, ils ont fait appel à l’orchestre des Solistes de Monte-Carlo, venu interpréter « Les plus belles musiques de film » le 1er août. Un spectacle qui a rassemblé 550 personnes et la somme de 11 311 euros.

Christian Meillassoux a expliqué que l’intégralité de cette somme sera reversée aux victimes dans le but d’apporter « Un soutien psychologique aux personnes en état de choc, un accompagnement juridique pour ceux qui n’ont pas obtenu d’indemnisation et une aide sociale pour les victimes qui n’ont plus de revenus. ».

Lors de cette remise de chèque, Juliette Méadel, a voulu rappelé qu’il s’agissait là « d’un esprit de solidarité » important, puisqu’il « s’agit de la solidarité de la République et de tout un chacun »

Chadia Mathlouthi

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message