Tripperty, un service novateur à l’Aéroport de Nice

Tripperty by La Poste est en service depuis cette semaine à l’aéroport de Nice. C’est une solution novatrice qui offre la possibilité aux voyageurs de demander la garde ou la réexpédition de leur(s) objet(s) interdit(s) en cabine pour des raisons de sûreté lors d’un trajet en avion.

Jusqu’à présent, lors du passage au contrôle de sûreté, si un objet interdit en cabine (flacon de plus de 100ml, objet coupant, etc.) était trouvé, l’agent de sûreté proposait au voyageur de le laisser pour destruction, la récupération par un proche ou l’enregistrement en bagage de soute.

Maintenant, le passager se voit aussi proposer de déposer l’objet en consigne.

Concrètement, des Trippertybox, boîtes à colis spécialement conçues pour ce service, sont mises à disposition des agents sur chacune des zones de sûreté.

Le passager peut alors y déposer son objet confisqué et reçoit une étiquette.

Il disposera ensuite de 21 jours pour se connecter sur le site web de Tripperty, (box.tripperty.com), s’identifier avec le numéro de l’étiquette et régler directement le service en ligne en toute sécurité en indiquant son choix pour récupérer sa consigne :

- récupération physique au comptoir d’accueil du Centre de Services du Terminal 2 dans les 14 jours.

- expédition à son domicile ou à l’adresse de son choix dans les 48h suivant la connexion.

Pratique, le service n’est malheureusement pas gratuit.

Le tarif de consigne simple s’élève à 10 euros. Pour un envoyé à domicile, c’est 5 euros de plus en France, 10 euros de plus vers l’Europe, et 20 euros de plus pour le reste du monde.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message