6e Nice Israël Film Festival : Cérémonie de clôture & remise de la Médaille d’Honneur de la Ville de Nice à l’acteur Lior Ashkenasi

Le Festival est terminé et sa programmation s’est étalé sur 5 dimanches proposant 5 longs métrages, 7 courts métrages et permettant de découvrir la riche production cinématographique israélienne de réalisateurs confirmés ou émergents. Évènement culturel majeur de la cité niçoise, le Nice Israël Film Festival confirme son succès auprès du public avec plus de 1 800 spectateurs.

Lors de cette cérémonie, à laquelle étaient présents Barnéa Hassid, Consul Général d’Israël à Marseille, Claude Bensadoun, Président des Bnai Brith Golda Meir et Laurent Gahnassia de l’Office du Tourisme israélien de Paris, l’invité d’honneur du Festival, l’acteur Lior Ashkenasi, a remis les « Mimosa d’Or » aux meilleurs longs et courts métrages sélectionnés. Cette année, les gagnants sont "Les voisins de Dieu" de Meni Yaesh et "Nyosha" de Liran Kapel et Yael Dekel

A l’issue de la cérémonie, le Professeur Daniel Benchimol, Adjoint à la Santé, Conseiller général a offert à Lior Ashkenasi, la médaille d’honneur de la Ville de Nice. Les relations d’amitié et d’échanges entre la Ville de Nice et Israël s’illustrent par de nombreuses actions de coopération et d’échanges fructueux en matière de culture, d’éducation et d’enseignement supérieur, de francophonie, de développement urbain, de sport et de santé, notamment avec la ville jumelée de Netanya depuis 1968, et plus récemment avec la ville de Haïfa.

Lior Ashkenazi, la plus grande star de cinéma et de théâtre de sa génération en Israël°.

Après le succès de « Mariage tardif » (2001) et « Tu marcheras sur l’eau » (2004), Lior Ashkenazi est devenu une vraie star pour les Français qui adorent son côté latin lover et héros à tout prix. Très Actors Studio dans son jeu avec un brin de séduction en plus, Lior Ashkenazi, chouchou des telenovelas israéliennes et de nombreuses séries, a enfin gagné ses galons dans le 7e art. Né au sein d’une famille turque, il est bercé dans son enfance par le ladino (judéo-espagnol). Reçu dans la prestigieuse école de théâtre de Beit Zvi, il commence sa carrière dans le théâtre avant d’être happé par le cinéma. L’énorme succès aux Etats-Unis de « Tu marcheras sur l’eau » fait basculer cet homme fragile, car personne ne le sollicite plus à l’étranger avant plusieurs années et sa carrière reste israélienne. Acteur fétiche d’Eytan Fox, il apparaîtra aussi dans The Bubble (2006). La même année, il joue dans Wild dogs d’Arnon Zadok, où il est confronté à un psychopathe campé par Alon Aboutboul. En France, il partage l’affiche avec Gérard Depardieu et Fanny Ardant dans le film de Graham Guilt, HelloGoodbye ( 2008), et joue dans Ultimatum d’Alain Tasma (2009). Pour Footnote de Joseph Cedar (2011), il interprète un célèbre professeur de l’université de Jerusalem. En 2012, il triomphe au théâtre en jouant dans plusieurs villes du pays, en hébreu, le rôle (en France) de Patrick Bruel dans « Le prénom ».

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message