Graffiti en sous-sol

Le 30 juin dernier, un vernissage a eu lieu au Dojo (32 bis, boulevard Stalingrad). Le graffiti dans toute sa splendeur, y fut présenté.

Dans une ambiance détendue et musicale, quelques bombes de peintures ont tourné, le public a pu assisté à une performance. C’est à dire que certains artistes ont peint en direct, une fresque subtilement colorée. Graffiti en sous sol, car l’exposition s’étend depuis la descente d’escalier jusque dans le garage du personnel... Y sont exposés les œuvres de Nowe, Neko Kuroi, Oui et Non, Oler, Supakitch, et Koralie : des artistes niçois pour la plupart. Cet espace est complètement recouvert de tableaux, ou peintures à même les murs. Le côté glauque d’un garage, est grâce à cet art, transformé en un lieu chaleureux et attirant. Toutes les couleurs et dessins, passionneront les experts, et intéresseront les novices. Cet art urbain fait effectivement aussi partie de la culture.
Exposition jusqu’au 30 septembre, en collaboration avec Antik Boutik.

Nicolas Derrstroff

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message