American Field Service : La culture sans frontières

C’est durant la première guerre mondiale, en 1915, que des étudiants des grandes écoles américaines, créent une organisation de volontaires pour conduire sur le front des ambulances afin de porter secours aux blessés et de recueillir les dépouilles des morts au combat.

Durant ce premier conflit mondial on a compté plus de 2 500 volontaires américains sur les champs de batailles. Ils ont porté secours à près de 500 000 soldats et 250 d’entre eux sont morts dont Richard Hall le premier à succomber au champ d’honneur le jour de noël 1915 en Alsace où il est inhumé.

Ce corps d’ambulancier eut un membre prestigieux avec Ernest Hemingway. Durant la seconde guerre mondiale ce corps se reconstitua, toujours avec le même souci de porter secours aux combattants de la liberté. En 1946 les membre de l’American Field Service décidèrent de poursuivre leur action sur un autre terrain. Un programme d’échanges culturels voyait le jour afin de permettre aux lycéens des rencontres favorisant la paix et l’amitié entre les peuples.

L’American Field Service va se développer et dans un premier temps ce seront des échanges entre les deux rives de l’Atlantique.

Après 1971 AFS étend son action dans d’autres pays et rayonne de par le monde, permettant à de jeunes étudiants de bénéficier de bourses pour aller étudier et découvrir de nouvelles cultures.

L’association AFS fut très dynamique à Nice dans les années ‘50’ sommeillait depuis la fin du XX° siècle par manque de bénévoles (ces derniers sont le sang, l’oxygène et la sève des associations) Elle renaît aujourd’hui avec d’ancien étudiants ayant bénéficié de son aide, une reconnaissance qui permet à l’AFS de poursuivre son action.

Le cercle des amis d’AFS est depuis 2009 à la recherche des anciens et son travail est efficace, ayant retrouvé un quart des 12000 anciens bénéficiaires français de cette association.

C’est ainsi que du 2 au 4 décembre, 165 des anciens se retrouvent à Nice, venant de toute la France, pour évoquer le passé, leur souvenirs et cette association née sur les champs de bataille pour aider les soldats blessés et poursuivant son œuvre caritative avec les étudiants pour l’échange et la paix, l’AFS ayant aussi pour nom : Vivre sans frontière.

Thierry Jan

RENSEIGNEMENTS : Madame Françoise Perraud Pinchon
Secrétaire Cercle des Amis AFS Tél : 06.08.98.96.19

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message