Exposition de la fin hivernale au parc Phoenix

Trois différents expositions sont présents au parc phœnix dans deux salles différents qui sont la salle Prairial et la salle Cassini. Les visiteurs pourront profiter de voir trois artistes avec des concepts différents apportant un message différent.

Le monde hivernal

jusq’au 27 mars à la salle Prairial, le reporter photographe Jean-David MURRAU expose son oeuvre intitulé "Le monde hivernal".

Des photographies et des vidéos représentent son voyage autour du cercle polaire Arctique et il convie un merveilleux voyage et sa passion du grand Nord aux visiteurs.

L’artiste veut transmettre notre attention surtout sur le danger et les menaces sur cet écrin blanc causer par le réchauffement climatique et des prospections minière de son sous-sol.

Du ciel en toit

Par la suite, les oeuvre de Marc Aubé "Du ciel en toit" prévue jusqu’au 1er mai change d’atmosphère, cependant toujours à la même salle.

Passionné pour la photographie, l’artiste, après des études de philosophie, il suit sa voie.

L’un de ses professeur lui avait prédit " si tu ne vas pas à la photo, c’est la photo qui viendra à toi".

A la manière d’un équilibriste, il a créé dans les airs de véritables vitraux photographiques et la lumière se diffuse comme un poème unique.

Faces-à-faces

A la salle Cassini jusqu’au 22 avril , à l’occasion de cet accrochage inédit de l’exposition d’Agnès Jennepin intitulé "Faces-à-Faces", les spectateurs sont confrontés à la force des regards de portraits féminins dans un troublant faces-à-faces.

Cela met en scène deux séries "Double face" et "Portrait Bulle".

L’artiste donne à voir la limite entre apparition et disparition, ce moment de suspension juste avant de sortir de la ligne visibilité.

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message