L’Eglise de Saint-Martin et Saint Augustin à Nice

En 1283 les Augustins s’installent à Nice à la hauteur de l’ancienne clinique sainte Croix. Ils se trouvent alors hors de l’enceinte de la ville avec leur chapelle et un couvent. A la fin du XIV° siècle Nice est devenue une ville frontière et les faubourgs s’avèrent peu sûrs.

Les Augustins se réfugient dans l’enceinte féodale et obtiennent en 1405 de l’anti Pape d’Avignon, Benoit XIII séjournant à Nice, l’autorisation de s’installer à la paroisse saint Martin. Cette église fut mentionnée pour la première fois dans un texte en 1144. L’édifice est reconstruit en 1424, les Augustins édifient en même temps leur couvent. Au XVII° entre 1623 et 1689, l’église gothique laisse la place à une autre de style Baroque.

Elle sera rénovée en 1751 ainsi qu’en 1837. La plus importante modification fut le nouveau porche d’accès ouvert au sud en 1854. Auparavant il y avait deux portes pour entrer dans cette église : celle de l’est pour les moines venant de leur couvent et celle de l’ouest pour les paroissiens. Saint Martin saint Augustin est dans l’axe sud-nord, le maître autel étant orienté vers le nord. La façade ne sera achevée qu’en 1895. Le couvent devint une caserne en 1821 et est toujours propriété de l’armée.

A l’origine il y avait deux clochers, on dût en abattre un en 1897, suite au tremblement de terre de 1887. Cette église eut deux rendez-vous avec l’histoire : Martin Luther moine Augustin vint y célébrer la messe le 20 juin 1510 et Garibaldi y fut baptisé en 1807.

Thierry Jan

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message