L’exposition "César intime" met en lumière Jean Ferrero, ami des artiste et mécène

L'exposition "César intime" , inaugurée mardi° au CNIT et à la Grande Arche à la Défense à Paris, est un exemple d'excellence artistique et de générosité de coeur et a comme protagoniste Jean Ferrero, encadreur et galeriste , ami de beaucoup d'artistes de l'école de Nice. Personnage particulier sinon unique , Jean Ferrero a fait don à la Ville de Nice d’une collection de 853 œuvres*, aujourd'hui partiellement exposées au Mamac et à l'Espace Ferrero . Quant à César, depuis 1994, La Défense expose sur la place Carpeau, à l’entrée du CNIT, une œuvre magistrale de lui - "le Pouce" - haute de 12 mètres et lourde de 18 tonnes.

Installé à Paris en 1946, César, l’étudiant des beaux-arts, récupère de la ferraille qu’il soude, faute de pouvoir se payer du marbre. De « Compressions » en « Expansions », il devient une figure majeure du nouveau réalisme. César possédait un atelier dans le 14e arrondissement de Paris. Il en avait également un à Nice, où il a partagé des instants de vie mémorables, dont Jean Ferrero fut à la fois l’acteur et le témoin.

Grace à Jean Ferrero qui a accepté d’ouvrir ses archives personnelles avec plus de 100 photographies et plusieurs films, cette exposition exceptionnelle nous plonge dans l’intimité de César, que l’on découvre avec ses amis, en famille, chez lui ou dans son atelier… Des tranches de vies uniques et mémorables qui retracent les moments forts de l’existence de l’artiste, entre la Belle-de-Mai, Paris, et bien entendu Nice.

La scénographie de ce « César Intime » est signée Cino Zucchi, architecte professeur à Milan et Harvard, auteur du Musée de l’Auto et du Campus Lavazza à Turin et curateur de plusieurs expositions internationales.

Jean Ferrero a aussi fait part de son intention de faire une nouvelle donation à la Ville de Nice. Celle-ci sera constituée d’œuvres d’Art premier, essentiellement africaines et océaniennes, Jean Ferrero ayant, parallèlement à sa carrière de galeriste spécialisé en Art moderne et contemporain, toujours eu une passion, qu’il partageait avec Arman, pour cette forme d’art.

La Ville de Nice a accepté ce principe de donation lors de son conseil du 13 novembre 2017. En 2019, une grande exposition autour de Jean Ferrero aura lieu à Nice, dans le cadre de ces deux donations.

°Exposition sur le toit de la Grande Arche – Du 6 mars au 16 mai
Exposition au CNIT – Du 6 mars au 11 avril

*Cet ensemble, constitué d’œuvres de César (37 œuvres), Arman (48 œuvres) et Ben (33 œuvres), mais aussi de Claude Gilli, Robert Malaval, Bernar Venet, Edmond Vernassa, Pinoncelli, Albert Chubac, Sacha Sosno et tant d’autres.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message