Le col de Tende : Un sanctuaire alpin d’altitude unique dans les Alpes du sud

Jusqu'au samedi 31 mars 2018, le Musée départemental des Merveilles à Tende présente l’exposition « Iactatio », qui met en lumière les résultats des fouilles archéologiques effectuées à l’ancien col de Tende, révélant l’existence d’un sanctuaire antique d’altitude.

Le col de Tende : Frontière naturelle entre le Piémont italien et les Alpes-Maritimes

Le sud de la chaîne des Alpes a été, malgré son altitude, un lieu de passage très important pour les populations de toutes les époques. Situé sur un chemin direct entre la plaine du Pô et la côte méditerranéenne, le col de Tende représente l’un des itinéraires transalpins du département les plus connus depuis le Moyen Age.

Un sanctuaire alpin d’altitude unique dans les Alpes du sud

Des découvertes archéologiques faites sur ce site à partir de 1994, ont amené une équipe de scientifiques à réaliser des fouilles qui viennent de révéler l’importance de ce lieu pour des époques bien plus anciennes. Ce sont des centaines de pièces de monnaie romaines mais aussi des dépôts votifs (tessons de céramique, objets métalliques, cendres…) qui ont été mis au jour sur l’emplacement même du franchissement des crêtes, dévoilant un sanctuaire alpin d’altitude unique dans les Alpes du sud.

Riche de nombreux objets originaux et d’une scénographie interactive, cette exposition permet de comprendre l’histoire de ce lieu et des rites qui lui ont été associés, tout en expliquant la continuité et l’universalité de ces cultes de passage à travers le temps et les continents.

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message