Café litteraire : Autorité de Eric Ciotti

Le lecteur ne manquera pas de remarquer la couverture de cet ouvrage. Outre le titre : Autorité, on remarquera le sous-titre : « Mes propositions pour redresser la république. » Monsieur Éric Ciotti ne parle pas de la France, mais de son régime, la république.

A travers un ouvrage richement détaillé, l’auteur nous décrit avec minutie la situation du pays. S’il cite Platon, c’est pour mieux souligner l’abandon de l’autorité, celle des parents, des enseignants, de l’Etat, de la justice et du pouvoir qui se sont dévalorisés.

La genèse de cette décadence, de cette déliquescence des organes du pouvoir remonte à mai 1968. La devise « Interdit d’interdire » est le nouveau commandement, la nouvelle vertu, tout est permis et la société est démissionnaire. Éric Ciotti dresse ainsi un bilan de l’état de la France et démontre que la perte de l’autorité est la cause de tous nos maux. L’école de Ferry avait formé des générations de citoyens responsables et civiques.

Ce livre est tout un programme et monsieur Ciotti nous brosse un portrait alarmant avec une délinquance en progression, des zones de non droit, le voile islamique en opposition avec la laïcité, un pouvoir semblant abdiquer et l’immigration où il faut éviter les surenchères. Autorité !

Il était temps d’y songer et ce livre nous montre une situation clinique alarmante de notre pays. Monsieur Ciotti, député et président du conseil départemental (nouveau nom des anciens conseils généraux) dépeint un pays malade et donne ses solutions pour le sauver.

On ne saurait lui reprocher le bon sens et l’évidence de ses propos. Si cet ouvrage est un bilan du quinquennat en cours selon la version de la bouteille à moitié vide, ce qui est de bonne guerre, son auteur étant dans l’opposition. On soulignera son honnêteté intellectuelle avec l’aveu d’une insuffisance de l’action des gouvernements de droite.

Ce livre est une ébauche du programme de la droite pour l’échéance de 2017. Monsieur Ciotti nous donne les clés de cette campagne qui semble avoir déjà commencé.

Un livre facile à lire, une revue de presse des faits marquants depuis le début du quinquennat de François Hollande. Un bilan édifiant, on s’y attendait.

Ce livre est une thérapie pour la république en danger, menacée à la fois par le communautarisme fanatique des islamistes incontrôlés et un autre extrémisme non moins dangereux, car bâti sur la haine et la xénophobie.

Thierry Jan

Partager

à propos de l'auteur

Jane Doe

Aucune information sur l'auteur.

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message