CHEMIN DE CROIX VIA CRUCIS

Ce vendredi la célébration de la Passion de Jésus Christ en la Cathédrale Sainte Réparate à 19 heures, sera suivie à 20 heures 30 du chemin de croix en 14 stations illustrées par des artistes contemporains dans les rues de la vieille ville.

Cette procession appartient aux traditions religieuses du Comté de Nice. Ainsi durant la messe du jeudi saint représentant la Cène du seigneur, il est de coutume qu’un édile politique ou un dirigeant d’une confrérie de Pénitents reproduise le geste de Jésus avec ses disciples par le lavement des pieds. Auparavant le dimanche on aura fêté les rameaux avec ces palmes de palmiers tressées par l’habilité d’artistes anonymes.

Le vendredi Jésus va se livrer pour nos péchés sur la croix. 14 stations depuis son arrestation jusqu’au Golgotha où il est crucifié, livré à l’autorité romaine, seule habilitée à appliquer la peine de mort, par les autorités religieuses. Ce sont ces quatorze étapes vers la crucifixion, illustrées par des artistes sur un chemin du calvaire dans les venelles du vieux Nice.

Cette marche vers la mort de Jésus est une page d’histoire que l’on connait et qui pourtant nous interpelle à chaque fois sur la trahison de Judas, la désertion de Pierre, la lâcheté de Pilate qui a très bien compris, mais laisse faire et libère un assassin, le peuple versatile acclamant Jésus puis hurlant et réclamant sa mise à mort.

C’est donc un rendez-vous empreint de spiritualité à laquelle nous sommes invités ce vendredi 30 mars à 19 heures pour l’office de la Passion avec la maîtrise de la Cathédrale de Nice et une procession dans cette vieille ville où les églises et chapelles de pénitents sont les témoins de la Foi de nos anciens aujourd’hui perpétuée par ceux qui osent s’avouer chrétiens dans un monde déstructuré par la société de consommation et le matérialisme.

Thierry Jan

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message