Coup d’envoi au festival In&Out numéro 9

Ce soir à 19h30 à l'Auditorium Mamac aura lieu la cérémonie d'ouverture du 9e Rencontres cinématographiques In&Out , le festival du film gay et lesbien, organisé par l'association Les Ouvreurs. Elle sera suivie par la projection du fil Kiki de Sara Jordenô.

À l’aube d’une décennie d’existence, ce festival tient à se renouveler : plus resserré, plus incisif dans ses choix mais toujours ouvert au plus grand nombre.

En ces temps indécis, où la culture n’est plus au centre des préoccupations, où la lutte pour l’égalité des droits des personnes LGBT piétine, le thème choisi " la dissidence" est tout sauf rhétorique.

Pour Benoît Arnulf, de directeur artistique du festival, " la dissidence est une résistance. L’élan qui permet de se démarquer des pouvoirs, des systèmes de domination, des pensées majoritaires, est peut-être à chercher du côté de nos aînés".

"Tel un phénix de la lutte qui renaîtrait de ses cendres, la dissidence s’invite partout où la position minoritaire produit du rejet et de la violence dont les jeunes sont souvent les premières victimes. La dissidence opère comme une modalité de survie face à l’homophobie régnant dans de nombreux points du globe"- est son message qui s’inscrit dans un futur qui doit faire lève sur ces valeurs pour que chacun vit sa vie dans un conteste sans préjudices.

25-30 avril à Nice (MAMAC, Librairie Vigna, Atelier Frega et Cinéma Le Mercury)
2-3 mai à Beaulieu-sur-mer (Cinéma de Beaulieu-sur-mer)

Partager

Laisser un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message